Chute des cheveux chez les hommes : explications et conseils
Coiffure

La chute des cheveux chez les hommes

Si vous faites partie des 25 % d’hommes qui commencent à devenir chauves à l’âge de 30 ans, la situation peut sembler assez désespérée. Cependant, si vos cheveux finissent chaque matin dans le lavabo, ce n’est peut-être pas aussi grave que vous le pensez.

En réalité, il est tout à fait naturel de voir ses cheveux tomber. Outre la pression exercée par la brosse qui pourrait casser quelques mèches, les cheveux ont un cycle de vie. Un processus au cours duquel ils naissent, grandissent, meurent (tombent) avant de se renouveler.

Mais quand bien même votre perte de cheveux serait anormale, il n’y a pas de quoi paniquer. Les diverses avancées scientifiques et technologiques ont permis aux spécialistes de mettre au point des traitements efficaces pour lutter contre ce mal.

Voici tout ce que vous devez savoir au sujet de vos cheveux qui tombent ainsi que les différentes solutions disponibles pour combattre la perte de cheveux.

Je perds mes cheveux : vais-je devenir chauve ?

Il est tout à fait normal d’éprouver une certaine inquiétude au vu de la quantité de cheveux que l’on perd à chaque brossage. Après tout, si les choses devaient continuer ainsi, la calvitie ne serait-elle pas la conclusion logique ?

Il faut savoir que perdre ses cheveux n’est pas la même chose que devenir chauve. La calvitie masculine est une maladie génétique, tandis que la perte de cheveux en soi peut être causée par divers facteurs.

Si vous perdez des cheveux de manière apparemment aléatoire, il se peut que vous souffriez d’alopécie. Il s’agit d’une affection caractérisée par la perte de groupe de cheveux sur certaines parties du corps (hommes ou femmes). Dans les cas extrêmes, cette affection peut toucher tous les cheveux du corps. On pense que l’alopécie a des origines héréditaires et auto-immunes (où le corps s’attaque par erreur à lui-même). Ce n’est pas la même chose que la calvitie masculine.

Si la perte de cheveux se produit de manière plus régulière, généralement au niveau des tempes et du sommet de la tête, il est plus probable que vous souffriez de calvitie masculine. Mais n’oubliez pas que des traitements existent aujourd’hui. Il n’y a donc aucune raison d’en avoir peur ou d’en être gêné.

La perte de cheveux chez l’homme peut commencer dans la vingtaine, mais il faut généralement 15 à 25 ans pour devenir chauve. La moitié des personnes de 50 ans sont déjà chauves.

Cependant, certains hommes deviennent chauves en moins de cinq ans. Il est presque impossible de mettre un chiffre précis sur la durée du processus.

Pourquoi les cheveux tombent-ils ?

Dans les cas de calvitie, vous perdez vos cheveux parce que votre corps devient de plus en plus sensible aux hormones sexuelles mâles appelées androgènes. La mesure dans laquelle votre cuir chevelu est affecté par ce processus est fortement liée à l’hérédité.

Outre le volet génétique, certaines habitudes du quotidien peuvent amener vos cheveux à tomber plus vite ou de manière précoce. C’est notamment le cas de l’alopécie de traction qui est causée par une traction ou une tension constante de vos cheveux sur une longue période. Les personnes qui portent souvent des tresses serrées, telles que les cornrows, ou les queues-de-cheval serrées, sont plus susceptibles de souffrir d’alopécie de traction. Essayez donc de ne pas trop tirer sur vos cheveux.

Vous pouvez également perdre vos cheveux en raison d’une maladie ou d’une intervention chirurgicale, de circonstances stressantes, de changements dans les niveaux d’hormones et d’infections du cuir chevelu. Cela dit, la perte de cheveux n’est heureusement pas irrémédiable dans de très nombreux cas.

Que faire pour empêcher mes cheveux de tomber ?

Comme mentionnée plus tôt, la chute des cheveux est un processus totalement naturel dont on ne saurait trop s’inquiéter. En principe, les cheveux qui tombent sont remplacés par de nouvelles mèches. Mais dans les cas de calvitie, ce renouvellement ne se fait pas correctement et la zone cible commence à se dégarnir progressivement jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Fort heureusement, il existe plusieurs traitements médicamenteux permettant de ralentir et de contrer les effets de la perte de cheveux. Parmi les plus connues, il existe deux composés particulièrement réputés.

Les médicaments

Le minoxidil est une molécule généralement commercialisée sous forme de lotion à appliquer deux fois par jour sur le cuir chevelu. L’effet positif du minoxidil sur la croissance des cheveux est principalement dû à son métabolite, le sulfate de minoxidil, et l’enzyme responsable de cette conversion est la sulfotransferase, qui est située dans les follicules pileux et dont la production varie selon les individus. Deux phénols sulfotransferases sont responsables de la sulfatation du minoxidil dans le cuir chevelu humain et les patients présentant une activité enzymatique plus élevée répondent mieux au minoxidil topique que ceux dont l’activité enzymatique est plus faible. Environ 60 % des patients en bénéficient à des degrés divers. Ses effets commencent à s’estomper dès qu’on l’arrête. En outre, des études ont indiqué que la prise d’aspirine réduit l’efficacité du minoxidil (1).

Le finastéride est un médicament qui se présente généralement sous forme de comprimés et qui bloque partiellement les effets des hormones mâles (un “anti-androgène”). Il a été démontré que le finastéride stoppe la chute et favorise la repousse des cheveux du cuir chevelu chez environ 80 % des patients après trois à six mois. Les avantages du traitement cessent également lorsque vous arrêtez de prendre le médicament.

Des chercheurs de l’université de Manchester (2) ont même affirmé dans la revue PLOS Biology, qu’un médicament destiné à l’origine à traiter l’ostéoporose pourrait éventuellement permettre de guérir la calvitie. Certains experts recommandent également l’exercice physique comme un bon moyen de conserver une chevelure saine.

La chirurgie

Vous pouvez également envisager la greffe de cheveux, qui est un moyen fiable et surtout radical de remplacer les cheveux perdus. Dans cette perspective, la Turquie se présente comme l’une des destinations les plus prisées avec les meilleures cliniques de greffe de cheveux.

Certains hommes ont une peur viscérale de la calvitie et cela peut entraîner un niveau de stress élevé, une faible estime de soi, une baisse de la libido et même la dépression. Mais si vous comprenez les causes et les acceptez, vous avez beaucoup plus de chances de vaincre ces peurs. La plupart des hommes ressentent une perte de confiance momentanée lorsqu’ils comprennent qu’ils perdent leurs cheveux, mais cela se résout souvent rapidement. La seule façon de s’assurer que vous ne souffrirez pas de problèmes psychologiques est de faire face aux réalités de la calvitie et de l’accepter ou de chercher un traitement qui vous convient.

Mais avant de considérer cette option, il faut savoir que nos cheveux sont grandement affectés par des choses telles que l’alimentation, l’état émotionnel et le style de vie. Avoir des cheveux robustes, c’est adopter de saines habitudes de vie.

Source : 

  1. Minoxidil and its use in hair disorders: a review / Auteus : Poonkiat Suchonwanit,1 Sasima Thammarucha,1 and Kanchana Leerunyakul1 – doi: 10.2147/DDDT.S214907
  2. Article : Fringe benefits: drug side effects could treat human hair loss / University of manchester – Manchester 1824

Cet article est article invité ! Il a été écrit par Stéphane Marin. À très bientôt sur Blog’Hair et Beauty Coiffure 🥰🍀

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.